Nous glisserons un joli sac d'été dans vos commandes ❤️

Nous définissons notre linge de maison comme artisanal, durable et responsable. Au delà des mots, ces qualificatifs sont au coeur de notre production, motivent et orientent chacune de nos décisions. Dès lors, il nous semblait important de partager avec vous notre vision de la fabrication artisanale, de plonger ensemble dans les coulisses de notre démarche. 

Bien sûr, l’adjectif artisanal” se rapporte dabord au travail de lartisan, inscrit à la Chambre des Métiers pour une activité qui répond à des caractéristiques précises, et notamment le fait de travailler de manière indépendante à une activité de production, de transformation, de réparation ou de prestation de services relevant de l’artisanat, en employant pas plus de 10 salariés. 

Mais ladjectif est un peu galvaudé lorsquon lutilise pour décrire une méthode de fabrication et parfois, on ne sait plus très bien à quoi il correspond. On pourrait dabord penser quil décrit une fabrication 100% à la main, sans recours à des machines. Mais il est également juste de dire que la fabrication artisanale se définit par opposition à la fabrication industrielle. Entre les deux, il  existe une palette dactivités variées qui peuvent revêtir tantôt un aspect artisanal, tantôt industriel, sans toutefois relever franchement de lune ou lautre catégorie. 

 

Lartisanat, au delà dun répertoire de métiers, peut également être considéré comme un état desprit. L’état desprit de celui qui veut revenir à des modes de production plus respectueux de lenvironnement, plus en adéquation avec les rythmes de la nature.

Chez Doran Sou, nous allons plus loin et parlons même de notre âme artisanale lorsque nous décrivons la manière de fabriquer nos produits. Nous utilisons des machines pour tisser et filer. Nous avons même recours à des machines très modernes quand il sagit de diminuer notre empreinte écologique. Mais cela ne trahit jamais limportance que lon donne aux savoir-faire humains, transmis de génération en génération. Rappelons dailleurs que lutilisation des machines ne disqualifie pas le travail artisanal. Par définition, un artisan est celui qui exerce un art mécanique.

Plongeons donc dans lhistoire passionnante de lartisanat, pour mieux   comprendre ses implications dans nos méthodes modernes de production.

Lartisanat ou lart de fabriquer 

Étymologiquement, artisanat” vient du latin ars”, et a donc la même racine que le mot art, qui renvoie à la notion de savoir-faire. Pour les grecs, lart est dabord une activité qui produit quelque chose qui vient sajouter à la nature, une habile façon de sy prendre dans un domaine donné, acquise par lapprentissage et qui repose sur des connaissances empiriques. Lart définit donc ce qui donne les moyens à lhomme de créer, en sinspirant plus ou moins de la nature. Dans lantiquité, on ne fait dailleurs pas de distinction entre le métier dartisan et lactivité dartiste. 

Un peu plus tard, au Moyen-Âge, on distinguera les Arts Mécaniques des Arts Libéraux. Les premiers relevant dune production purement intellectuelle, les seconds faisant appel à un savoir-faire plus technique, la manipulation doutils et de machines. Cest ainsi quon rangea lartisan du côté des arts mécaniques, et lartiste du côté des arts libéraux. Cette catégorisation a longtemps pesé sur limage de lartisan, dévalorisé par le simple fait quil travaille avec ses mains, travail considéré comme pénible et laborieux. Il faudra attendre l’Encyclopédie des Lumières pour commencer une réhabilitation. Dans larticle Arts” de lEncyclopédie, Diderot écrit : ” les arts libéraux se sont assez chantés eux-mêmes ; ils pourraient employer maintenant ce quils ont de voix à relever les arts mécaniques. Cest aux arts libéraux à tirer les arts mécaniques où le préjugé les a tenus si longtemps “.

Si aujourd’hui nous avons tendance à associer artisanat et travail manuel, ça nest pas tout à faire juste. Le côté manuel existe bel et bien dans le fait de manipuler des matières mais cela nexclut pas le fait davoir recours à des outils, voire des machines, pour fabriquer. Ce qui caractérise plus fondamentalement le travail artisanal, cest la manière de produire et également lintention de celui qui fabrique, qui le rapproche justement de lartiste et l’éloigne dun travail industriel dont lobjectif premier est le rendement.

Voyons désormais ce qui rapproche lartisan de lartiste, et qui nous tient particulièrement à coeur chez Doran Sou. Tout comme les artistes, les artisans produisent des pièces singulières, non standardisées. La production artisanale nécessite un apprentissage, et des règles issues dune connaissance empirique, tout comme une oeuvre dart. Enfin, lartisan suit le processus de fabrication du début jusqu’à la fin. Il réalise ou contrôle lensemble de la production. Il vérifie que le résultat de son travail soit conforme à une charte de qualité. Un ouvrier peut intervenir sur une partie de la production sans en connaître lassemblage final. Ce qui nest pas possible pour un artisan. 

Ce qui différencie lartiste de lartisan, cest bien sûr la finalité de loeuvre. Une réalisation artistique na pas dutilité en soi. Elle ne répond pas à un besoin, à une demande, à linverse dune production artisanale. De même, une oeuvre artistique est unique, alors quun objet artisanal est duplicable. Cependant on remarque quartisans et artistes sont profondément liés, à tel point que certains artisans de renom sont considérés comme des artistes. Lartiste est souvent défini par son esprit créatif, et on peut dire que chez Doran Sou, cet esprit est bien présent. Les collections sont inspirées de la nature, vagabondent dans lesprit de Sonia Babecoff avant d’être partagées avec lensemble de l’équipe. Les motifs, les matières, sont pensées pour habiller le lit, la chambre. Le linge est considéré comme un bien précieux.

Production artisanale versus industrielle

En remontant aux origines étymologiques du mot artisanal, nous avons donc constaté que ce qualitatif ne se limite pas au travail manuel, mais à une façon de fabriquer, en opposition totale avec la fabrication industrielle. Trois caractéristiques fondamentales de la fabrication artisanale se dessinent alors.

Une fabrication en petites quantités

Le temps passé sur chaque pièce, et lattention portée à chaque étape de la fabrication, sont incompatibles avec une production de masse.

Une fabrication non standardisée

Lartisanat propose des modèles pouvant être dupliqués mais dans une certaine mesure. Une production à grande échelle ôte le caractère précieux et spécial des collections.

Un savoir-faire acquis par lapprentissage

Les savoir-faire de lartisan sont acquis par lexpérience, et se transmettent de génération en génération par des artisans passionnées. Fabriquer de manière artisanale, cest garder cette intention de fabriquer des produits de qualité, avec passion.

L’âme artisanale de Doran Sou

Chez Doran Sou nous retrouvons bien ces trois caractéristiques. La fabrication est tout dabord le fruit dune véritable histoire damour avec le produit. Cela commence avec la passion des belles matières, dont nous ressentons toutes les subtilités. Cela permet de leur associer habilement les motifs et les styles. Sonia Babecoff, la créatrice, est issue dune famille qui travaille dans le textile depuis plus de 65 ans, et qui a transmis au fil des générations ses connaissances et savoir-faire.

La marque compte aujourdhui une dizaines demployés. Une petite équipe qui permet de garder un esprit familial, et qui entraîne également limplication de chaque personne dans la vie de lentreprise. Le travail humain est valorisé en assurant aux salariés des conditions de travail optimales. Chaque employé possède un savoir-faire quil met à profit dans les étapes de fabrication, et notamment lors de lutilisation des machines. En effet, seul un oeil expert peut contrôler la qualité de nos produits. La confection est faite à la main avec des machines à coudre traditionnelles.

La qualité est au coeur de nos préoccupations, mais pas seulement. Ou plutôt si, mais nous y englobons la dimension durable de la fabrication. En effet, l’équipe est très impliquée dans les questions écologiques de la production textile, qui est malheureusement un domaine des plus polluants. Les choix en faveur dune production plus écologique sont rendus possible grâce à la taille humaine de latelier de production, ce qui est délicat à mettre en place au sein des grands groupes industriels, parfois même impossible. Chez Doran Sou, lengagement commence par le choix de matières biologiques certifiées GOTS (label international indépendant) et se poursuit jusque dans lemploi de colorants écologiques. L’impression numérique est privilégiée car  beaucoup moins polluante. Laspect naturel des matières est conservé car aucun traitement chimique agressif nest utilisé. Le linge est lavé à leau claire sans lessives industrielles et polluantes. Aucun plastique nest utilisé pour emballer les produits, les linges sont enveloppés dans des chutes de tissu façon Furoshiki, délicatement à la main. Tout au long des étapes de fabrication, lintention de la marque va vers toujours plus de durabilité.

Au-delà de ces actions concrètes, le simple fait de produire en petites quantités est un engagement fondamental pour la planète, cest notre engagement. Les petites séries nincitent pas à la surconsommation. Les collections se construisent doucement, au fil des écoulements de produits, parfois même à la demande. Les produits sont fabriqués pour durer, nous vous encourageons à en prendre soin. Les petites quantités contribuent aussi à rendre nos linges quasi uniques, et précieux. Dailleurs, saviez-vous que nos dessins étaient réalisés à main levée ?

La fabrication artisanale est donc souvent synonyme de fabrication respectueuse de lenvironnement. Cest une des raisons qui explique que les métiers de lartisanat sont de nouveau très valorisés dans notre société. Ils sinscrivent en parfaite harmonie avec les exigences de consommation plus lente, mais surtout la volonté de se reconnecter avec ce que nous fabriquons. Un artisan met tout son coeur dans sa production, ce qui donne toute sa valeur aux produits. À force dacheter toujours moins cher, en reniant la qualité, nous avions perdu de vu la valeur de chaque objet. 

De plus, le travail manuel, longtemps dévalorisé, est de nouveau plébiscité car cest un travail qui a du sens. En comparaison avec les emplois de tertiaire parfois complètement déconnectés de la réalité, le travail de la matière semble permettre un développement personnel beaucoup plus valorisant. Dans La Force de l’âge, Simone de Beauvoir écrivait déjà : Nous considérons l’artisanat comme une des formes exemplaires de l’activité humaine”. En tous cas, force est de constater lengouement vers les métiers de lartisanat, que lon mesure au nombre de reconversions professionnelles. Le travail artisanal semble être un travail véritablement sain pour les êtres humains. 

Produire moins mais mieux, en faisant attention à chaque détail : voilà notre définition de lartisanat, et voilà ce qui définit l’âme de notre travail. Fabriquer des linges est pour nous un moyen de partager un savoir-faire ancestral, et les connaissances de notre équipe passionnée, guidée par Sonia Babecoff. Et on a hâte de savoir ce que vous en pensez !